Envole toi ana

anti mc do : destruction des forets tropicales

2- MC DONALD'S DÉTRUIT LES FORÊTS TROPICALES

 

  • 25 HECTARES À LA MINUTE

Chaque année une région de forêt tropicale de la taille de la Grande-Bretagne est abattue, détruite et brûlée. Des millions de personnes dépendent de l'eau provenant de ces forêts, qui absorbent l'eau des pluies et la délivrent graduellement. Le désastre du Soudan et de l'Éthiopie est au moins en partie dû à la déforestation incontrôlée. En Amazonie - où il y a maintenant environ 100 000 ranches à bovins - les pluies torrentielles ruissellent à travers les vallées sans arbres, érodant le sol et emportant la terre. La terre nue, cuite par le soleil tropical, devient inutilisable pour l'agriculture.

On estime que cette destruction cause l'extinction d'au moins une espèce d'animal, plante ou insecte toutes les cinq heures.

L'Équateur est ceinturé d'une verte, luxuriante zone d'une incroyablement belle forêt tropicale, restée vierge de tout développement humain durant cent millions d'années, pourvoyant à la moitié des formes de vie de toute la Terre, dont quelque 30 000 espèces de plantes.

 

  • ALIMENT POUR ANIMAUX ET DÉTRITUS

McDonald's et Burger King sont deux des nombreuses compagnies américaines qui utilisent des pesticides pour détruire de vaste régions de forêt tropicale en Amérique Centrale pour y installer des terres de pâture pour le bétail qui serai renvoyé aux États-Unis comme hamburgers et aliment pour animaux, ainsi que pour fournir le matériel d'emballage fast-food. (Ne vous laissez pas abuser par McDonald's qui prétend utiliser du papier recyclé: seul un faible pourcentage l'est. La réalité c'est qu'il faut 1300 km carrés de forêt rien que pour leur fournir du papier pendant un an. Des tonnes de ce papier joncheront de détritus les villes des pays "développés".

 

  • INVASION COLONIALE

Non seulement McDonald's et de nombreuses autres compagnies contribuent à une catastrophe écologique majeure, mais aussi elles expulsent des tribus de leurs territoires ancestraux ou elles ont toujours vécu dans la paix, sans endommager leur environnement, depuis des milliers d'années. C'est un exemple typique de l'arrogance et la perversion des multinationales qui cherchent sans cesse à faire de plus en plus de profit.




10/04/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres